2008-12-11

NUNCA ES TARDE PARA SEGUIR CON EL LATÍN Y GRIEGO .


...Quand l'octogénaire s'arrêtera-il ? « Je me demande bien ce que font les gens pendant leur retraite », s'interroge-t-il. Madame aimerait peut-être avoir - enfin - un époux bricoleur. L'intéressé s'imagine une autre vocation. « Je m'inscrirai à la faculté de Lettres pour reprendre ma grammaire grecque ». La Latine, il ne l'a jamais abandonnée. « Je la lis au Palais en attendant mon tour », confie celui qui ne saura jamais perdre son temps.

LEED EL ARTÍCULO COMPLETO !

No hay comentarios: